« Batman: Arkham Origins » : nos impressions sur le jeu

« Batman: Arkham Origins » : nos impressions sur le jeu

Après deux semaines intensives, il est temps de donner notre avis sur le jeu que tout le monde attendait. Voici notre test de Batman Arkham Origins… la claque ou pas ?

On prend les mêmes et on rempile pour un troisième épisode des aventures de Batman en jeu vidéo. Les mêmes… enfin presque puisque Rocksteady laisse sa place à Warner Bros. Montreal pour reprendre le flambeau d’une franchise qui a fait mouche sur cette génération.

Comme son nom l’indique, Batman: Arkham Origins revient aux sources de la chauve-souris, un super-héros méconnu dans Gotham City luttant contre de bien mystérieuses menaces… Ca donne sacrément envie sur le papier, qu’en est-il manette en main ?

Test Arkham Origins : Black Mask

« Batman: Arkham Origins » ou Batman Year Two

Arkham Origins a reçu un accueil plus ou moins mitigé. Le jeu propose pourtant de conserver ce qui a fait la force des deux précédents épisodes en l’accompagnant d’un scénario atypique assez alléchant. Bruce Wayne y est présenté bien plus jeune et surtout moins expérimenté. c’est un Batman tout frais qui nous sort de l’ombre pour affronter la pègre de Gotham dans les quartier malfamés de Arkham. Si les trailers nous présentait un savoureux Black Mask en vilain principal, c’est surtout (et une fois de plus) le Joker qui tire son épingle du jeu, monopolisant l’attention sur lui au détriment de la pléthore de méchants finalement très accessoires que l’on croise sur notre route. Dommage, certains vilains auraient mérité plus de profondeur, contrairement au Joker qui s’avère être la némésis principale de la trilogie.

L’histoire avance tranquillement sur un fond de combats assez redondants comme à l’accoutumé sur cette franchise, mais s’arrache sur les multiples rebondissements venant ponctuer la trame. Voilà pourquoi il est difficile de vous en dévoiler le contenu sans vous spoiler de bons moments de jeu vidéo.

Grossièrement, Batman enquête sur le réseau criminel d’un Black Mask qui a mis sa tête à prix. De grands criminels tels que Deathstroke, Bane ou FireFly pour ne citer qu’eux ne font le déplacement rien que pour voir le Batman se brûler les ailes. Mais attention, un mystérieux vilain nommé Joker a également posé ses valises à Gotham…

Related posts

‘Injustice’: la démo dispo dès le 3 avril

'Injustice': la démo dispo dès le 3 avril

Plaisir d'apprendre que la démo du titre 'Injustice: Gods among us' sera disponible dès ce mercredi 03 avril 2013 sur le PSN et le Xbox Live. Seuls Batman, Wonder Woman et Lex Luthor seront jouables mais on ne va pas cracher dans la soupe... C'est déjà sympa de pouvoir tâter du pad sur le...

Injustice : premières impressions sur la démo

Injustice : premières impressions sur la démo

Ca y est, on a enfin pu tâter la démo d'Injustice (sur Xbox 360) ! Et bien entendu, le seul personnage que nous avons joué est... Batman. Normal. Petit  retour sur cette démo à l'espérance de vie plutôt courte. Injustice : Mortal Kombat à base de chauve-souris et de popo popop On ne change...

Batman: Arkham Origins est confirmé !

Batman: Arkham Origins est confirmé !

On avait entendu des rumeurs par ci par là... maintenant, c'est confirmé avec la couverture du prochain Game Informer ! Batman: Arkham Origins sortira  sur PS3, Xbox 360, Wii U et PC le 25 octobre prochain. Adios Rocksteady Malgré la qualité des deux premiers opus (Batman Arkham Asylum et...