Review VF : Les Tourments de Double-Face chez Urban Comics

Review VF : Les Tourments de Double-Face chez Urban Comics

"Les Tourments de Double-Face" chez Urban Comics

La collection DC Nemesis de Urban Comics s’étoffe avec un superbe récit schizophrène sur Double-Face avec « Les Tourments de Double-Face ». Review.

Ca double poutre !

Avant d’ouvrir « Les Tourments de Double-Face », je ne savais pas du tout de quoi ça allait parler. Et la première chose qui m’a fait acheter le livre c’est : Jae Lee au dessin. Ce type est un génie, ses découpages sont magnifiques, son trait est à la fois incisif et léger, un régal. Ca c’est le premier effet kiss-cool.

La deuxième claque vient de l’histoire. Parce que pour une fois j’ai senti un réalisme poignant dans les faits qui m’a glacé le sang. A plusieurs moments pendant ma lecture je me suis dit : « Putain ils ont vraiment tué ce mec comme ça ? Putain mais je suis vraiment en train de lire une histoire de Batman là ? »

C’est violent, sans concession, et ça, c’est rare. L’histoire mêle habillement polar, enquête et thriller schizo.

"Les Tourments de Double-Face" chez Urban Comics : Jae Lee aux commandes

Mais Double-Face dans tout ça ?

Double-Face n’est absolument pas mon méchant préféré. Je l’ai toujours trouvé sans âme. Mais je crois que cet ouvrage m’a réconcilié avec le personnage.

Ici, on en apprend évidement plus sur ses origines. Mais pas seulement en tant que criminel, non ma petite dame, aussi en temps qu’être humain. Le récit danse parfaitement les rythmes calme et désespéré de Harvey Dent, et les crises nerveuses de Double-Face. C’est foutrement bien écrit !

Mais ce n’est pas tout, le livre offre une réelle dualité entre Batman et Double-Face, deux êtres abritant deux personnes distinctes. Et l’on observe avec passion ce double combat, à la fois intérieur et extérieur.

Ce récit est un coup de coeur, vraiment, tant graphiquement que pour son histoire fascinante et double-délirante. Les origines de Harvey Dent/Double-Face sont intelligentes, et son rapport à l’univers du Batman est tellement bien amené que ce serait vraiment, mais alors vraiment con de passer à coté ! T’as compris ?

Related posts

The Golden Age of DC Comics

The Golden Age of DC Comics

La fin des années 30 n'est pas seulement le théâtre de la success story du moustachu. Alors que l'Allemagne annexait l'Autriche, quelque part, à l'autre bout de la planète — là où les cocas médium font 1 litre — un nouveau genre de BD allait révolutionner le 7ème Art : le comics book. En...

VF : les sorties Urban Comics du mois de mai 2013

VF : les sorties Urban Comics du mois de mai 2013

La VF, on aime ou on aime pas. Mais on peut reconnaître que les gars de chez Urban Comics sont plutôt actifs niveau sortie. Voici un petit point sur les sorties Batman en VF du mois de mai 2013. Les sorties Batman chez Urban Comics Batman: Silence (10 mai) Un must-have dans toute bonne...

Batman #19 : du bon Batman avant Year Zero

Batman #19 : du bon Batman avant Year Zero

Le leak de la cover nous l'avait déjà révélé, il y a du grabuge dans l'air entre Wayne et Gordon ! Petite review de ce Batman #19, qui comprend la première partie de deux histoires distinctes : Nowhere Man (Snyder et Capullo) et Ghost Light (Tynion et Maleev). Batman #19 Nowhere Man On aurait...

Leave a comment