Daredevil, un aveugle et des trous de balle

Daredevil, un aveugle et des trous de balle

Daredevil est surement LA série comics la plus saluée à ce jour, voyons ce que vaut la saison 2 du bébé de Netlfix.

Daredevil : Une première saison en dent de scie…

J’ai au moins deux cent séries de retard sur ma liste, mais quand Netflix me prend par les sentiments avec l’adaptation d’un comics que j’adore, je suis prêt à mettre certaines priorités de côté pour avaler une saison d’un de mes héros préférés. En plus, la saison 1 était une bonne surprise, quasi parfaite jusqu’à l’épisode 8 qui marquait une petite baisse de rythme et de qualité qui allait se dégrader jusqu’au final.

Rien d’alarmant en soit, sauf cette purge qu’est l’immonde dernier épisode, presque au niveau d’un Agent of Shield. Ce fut un sacré coup dur pour ma part, après tant de kiff, nous laisser sur un costume horrible, et un combat à deux balles dans une fausse rue d’un vrai studio, chorégraphié avec les pieds et certainement écrit avec la #### (Ceci est un message du CSA, le rédacteur à perdu 2 points sur son permis de review pour comparaison à caractère purement salace.)

Daredeschamps : Une saison 2 qui tourne autour de quelques trous de balles…

Bref, la première saison m’a laissé un sacré goût de merde dans la bouche, malgré de très bonnes choses et de réelles ambitions de réal. Et c’est non sans crainte que j’attaque la saison 2. Avant d’entrer dans le vif du sujet, je dois vous préciser que, comme mentionné plus haut, j’ai beaucoup de séries à mater, et que par conséquent, si une série ne m’emballe pas dès les premiers épisodes, je n’ai aucune raison de perdre mon temps ni à me forcer à regarder quelque chose que je n’aime pas. Daredevil Saison 2 n’échappera pas à cette règle…
L’épisode d’ouverture est dans la lignée totale du final de la saison 1 : relou. Le scénar est plat, le rythme donne envie de se crever les yeux, les personnages n’imposent rien. On comprend rapidement que Foggy sera beaucoup plus exposé cette fois, manque de chance c’est le personnage le plus insupportable de la série, autant dans son écriture que pour l’acteur qu’on a envie de baffer la plupart du temps où il passe à l’écran.
Charlie Cox ne change rien dans son interprétation de Daredevil, sauf que son costume est dégueulasse et le rend limite benêt.

Matt Murdock donne la fâcheuse impression de ne plus être aveugle tant il a du skill dans sa perception spatiale, du coup on a l’étrange sensation qu’il voit clairement en face de lui parfois, et c’est très très perturbant. Quant à Karen Page… elle pourra se venter de courir plus vite que les balles du Punisher… Et c’est là que je vais vraiment devenir méchant.

Le Punisher est certainement le plus gros argument de vente cette saison, et c’est une blague. Déjà, sa première scène est symptomatique de l’errance de la réal là où la saison 1 prenait des risques hyper payants en matière de montage. Le Punisher dégomme une grosse brochette de mafieux en transformant le mobilier en gruyère. Mais il rate une personne (what the fuck #1). Il décide donc de sortir son pompe et de finir le taff dans l’hôpital où est admit ce chanceux mafieux, mais le rate à nouveau au nez et à la barbe d’une Karen championne du 100 mètres en talons (What the fuck #2). S’en suit un nouveau combat chorégraphié à la pisse contre Dardevil moche.

Punisher parvient à s’enfuir et voilà, on a une trame pour la saison (What the fuck #3). Jon Bernthal est un très mauvais acteur à mes yeux. Son interprétation de Shane dans Walking Dead m’a complètement refroidi, mais heureusement pour lui, le Punisher ne parle pas, comme ça au moins, c’est réglé, il a juste besoin d’être badass.

Review Daredevil Saison 2

ADRIEEEEEEEEEEEENNE !

 

Sans blague je me suis ennuyé jusqu’à en devenir furieux au moment du générique de fin. Deux mauvais épisodes d’affilés, ça ne sent pas bon et je vais en rester là avec Hell’s Kitchen à mon grand regret (ne me parlez pas de Jessica Jones s’il vous plait) et sans avoir vu Elektra. A moins que vous n’ayez de très bon arguments en commentaires ici ou sur le facebook de Batburger, les séries adaptées de comics sont ce que Batman Forever est au cinéma : une torture. Good Bye Matt…

Related posts

The Clone Wars intégralement disponible sur Netflix

The Clone Wars intégralement disponible sur Netflix

Bonne nouvelle ! L'animé Star Wars "The Clone Wars" est dès à présent disponible intégralement sur Netflix, que ce soit en Belgique ou en France. Prêt pour 6 saisons de binge watching sur la guerre des clones, un conflit se déroulant entre l'épisode II et l'épisode III ? Et oui, Anakin...

Les bastons de la saison 2 de Daredevil feront oublier celle du couloir

Les bastons de la saison 2 de Daredevil feront oublier celle du couloir

Si il faut retenir quelques trucs de la première saison de Daredevil, c'est que Charlie Cox et Vincent D'Onofrio y sont géniaux, que Foggy pue la merde, que la saison tire un peu en longueur vers le milieu mais que ses scènes de combat sont fantastiques. Et quand on pense baston et Daredevil...

Regardez le premier trailer de Daredevil saison 2

Regardez le premier trailer de Daredevil saison 2

Netflix et Marvel ont révélé le premier trailer de la saison 2 de Daredevil. Au programme : Punisher, Elektra, des chants d'enfants qui font flipper et une bonne dose d'émotion.

Leave a comment